Né en 1989 et formé au Tours FC, Benjamin Leroy découvre le professionnalisme en Touraine en Ligue 2 où il se révèle rapidement. Élu meilleur gardien de L2 en 2013-2014, le natif de Cuq rejoint l’Evian Thonon Gaillard FC à l’issue de l’exercice. D’abord doublure de Jesper Hansen en Ligue 1, il parvient à s’imposer dans la cage rose depuis la fin d’année 2014.

Depuis tout petit, alors que les autres prenaient ça comme une punition, je voyais déjà
en ce rôle de gardien de but quelque chose de spécial. Une sensation que les autres
joueurs sur le terrain ne pouvaient ressentir. Un gardien peut faire basculer un match à
lui tout seul, dans le bon sens comme dans le mauvais. C’est ce qui rend ce poste
unique. C’est aussi, dans le football d’aujourd’hui, le plus complet. Jeu avec les mains,
jeu au pied, lecture de trajectoire, anticipation, concentration, force mentale… d’où
l’importance d’un travail spécifique. J’ai eu le chance de connaître Jean-Luc Lesage à
l’occasion de stages basés exclusivement sur des séances spécifiques pour les gardiens.
Sa passion et son savoir faire n’ont fais que confirmer le fait que pour moi la vraie
punition serait que l’on ne me fasse plus jouer gardien. J’entends souvent : « il faut être
fou pour choisir ce poste… » Non, il faut être fou pour en choisir un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.